Expérience des billes, essai n°6

28/08/11

 

 

C'est reparti pour un tour.

Le but de cette séance est de réaliser une cartographie 3D de la surface avec toutes les billes.

Commençons par des reslum.

 

La relation du jour est donc :

 

 

Toujours L en lux et R en kiloohm.

1,7% d'écart relatif, c'est le mieux qu'on ait fait je crois.

 

 

J'ai installé le montage mais le support vert était encore trop instable donc j'ai pistolet-à-colle-chaudé l'endroit qui posait problème.

 

 

Je me suis ensuite livré à un essai de cartographie, avec toutes les billes.

 

 

Et pas la peine de faire de longs discours, voilà la cartographie réalisée :

24*15 mm, soit 360 mesures, 3,6 cm²

 

 

 

Outch, hein ?

(Et je vous dis pas comment c'était de taper les mesures alors que je savais que ça allait donner quelque chose comme ça.)

 

Alors pourquoi est-ce qu'on obtient ça ?

 

Analyse du graphique

On voit que dans un premier temps tout semble assez homogène dans l'ensemble, puis que tout devient de plus en plus hétérogène. Peut-être que sur la fin on arrive bien à voir certaines billes.

 

Tentatives d'explication

Bon c'est pas top.

- Le fil de la résistance (cassé on le rappelle) falsifie les mesures. => Je ne pense pas.

- Les piles du multimètre sont mortes. => Oui, c'est sûr (pas mortes mais usées), mais ça n'influe pas dans les mesures. En tout cas, pas dans celles-là. J'ai essayé une autre ligne et les piles fatiguées ont fait osciller les mesures sans arrêt, donc je vais changer les piles (et je n'ai pas mis cette ligne dans le graphique.

- Je voulais faire un essai plutôt grand, couvrant une surface importante. J'ai donc avancé la photorésistance de 24 mm à chaque ligne. Mais, en arrivant au bout de la tige filetée, la photorésistance a tendance à descendre, à aller plus près des billes. => Je pense que c'est ça, car j'ai levé la tige filetée pour que la photorésistance ne touche pas les billes lorsqu'elle arrive au bout.

 

D'où :

- Les résultats très homogènes avant 17 mm, quand la photorésistance est plus haut.

- Les résultats plus hétérogènes après 17 mm, quand la photorésistance est plus près des billes.

 

Prochain essai

- Avec de nouvelles piles.

- Sur moins de longueur (ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre) pour que la photorésistance reste à la même hauteur et soit assez près des billes.

- Fil ressoudé ? (Après être allé chez Speedy ?)

- Autre photorésistance ? (Non je ne pense pas)

 

Voilà, on verra ce que le prochain essai donnera (attention bientôt la rentrée !). On remarque (jolie conclusion) qu'il ne faut pas trop solliciter le matériel, et penser à le restaurer, et changer les piles (CERN ?).

 

J