Voilà, nous sommes la veille de la rentrée, le bilan a été dressé dans le billet précédent. Il ne nous restait plus qu'à confectionner le cristal de verre, dans lequel on mettra des billes qui modéliseront l'organisation des atomes dans le cristal.

 

On a commencé par réparer la photorésistance et la consolider :

 

 

 

    Et ensuite c'est parti pour le cristal : tailler des plaques, acheter les forets, faire des prétrous, forer les trous, tailler le verre, couper le verre, inventer un truc pour que ça tienne, recouper le verre, recouper les plaques, visser les plaques, acheter la colle, coller le verre, compter le verre qu'il faut mettre, compter les billes, extruder avec la colle, lacer le couvercle, balayer, tailler le verre, mettre le verre dans les tubes, mettre les billes dans les tubes, enlever les tiges filetées qui tiennent le coup, consolider le tout, réextruder, mettre le plafond, vérifier que ça tient, et c'est fini.

    Et oui, ça va vite. (2 jours). Désolé pour la brièveté des détails mais je veux poster ce billet aujourd'hui, avant la rentrée.

 

Photos !

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà !

Sur cette dernière photo, on voit que le cristal penche, vers la gauche.

 

Conclusion

 

Le cristal est réalisé, on n'a pas abandonné.

 

Il est plutôt presque joli visuellement, la colle est malgré tout un peu désagréable aux yeux.

 

Le cristal penche. C'est dommage, peut-être aurions-nous dû disposer la plaque un peu plus haut que 1 cm en bas pour que ça tienne mieux, mais c'est pas sûr. Peut-être que cela va s'aggraver.

 

Un tube a cassé, à la base, il tient toujours mais n'est pas extrêmement solide.

 

La répartition des billes était simple en théorie : un tube sur deux on commence avec un petit tube de 2 cm (bille à 2 cm), dans l'autre on commence avec un petit tube de 4 cm (pour un espacement de 2 cm par tube), et ensuite on dispose une bille tous les quatre centimètres. (Le cristal fait 19 cm de hauteur, l'ai-je précisé ?).

Cependant la pratique est plus compliquée : couper des morceaux de verre de 4 cm est plutôt ardu, et lorsqu'on essaie de disposer les billes, malgré toute la précaution possible, des écarts se creusent, et la répartition des billes n'est pas aussi homogène qu'on l'aurait voulu. Le cristal est-il utilisable ? Les mesures montreront-elles ces défauts ?

 

Donc pas mal de défauts. Au moins on verra que le cristal est de nous. Malheureusement, il n'est peut-être pas utilisable.

Nous sommes toutefois satisfaits. Nous avons fait de notre mieux, dans la limite de nos moyens. C'était sympa malgré tout, ce travail de groupe, de réflexion, de partage des tâches.

 

Ainsi s'achève la longue série de billets des vacances. Rendez-vous à la rentrée pour un récap'.